Aligner ses babines avec ses bottines, facile à dire, pas toujours facile à faire…

amour-de-soi-1-1024x628

J’ai réalisé voilà presque 5 ans, mon incohérence flagrante concernant mon amour envers moi-même (paroles vs action) et ce fut un des cadeaux les plus magnifiques qu’il m’ait été de recevoir dans ma vie.  En résumé, j’affirmais m’aimer, mais dans mes pensées et dans les faits, je me tapais constamment sur la tête pour des stupidités.  Je ne croyais pas en moi, je me dénigrais physiquement et mentalement, j’étais très exigeante envers moi-même, je n’étais que très peu souvent satisfaite de moi, je nourrissais de la colère, de la jalousie, de la rancœur, de la culpabilité, du ressentiment, j’étais très souvent envahies de pensées négatives… Bref, j’affirmais sans aucun doute m’aimer, mais je me suis rendu compte que concrètement parlant, mon pourcentage d’amour envers moi-même n’était pas tellement élevé, voire presque nul.  Pourtant, je savais, mais je demeurais dans l’inaction, dans l’espérance que ça change sans passer à l’action.  Je n’avais pas, dans ce temps-là, réellement choisi de m’aimer pour vrai!

Comme la vie est toujours parfaite et qu’elle nous place toujours au bon endroit pour apprendre les leçons que nous sommes prêtes à accueillir, (si l’on veut bien y porter attention)  j’ai eu la chance, par les choix que j’ai fait, d’en apprendre beaucoup sur moi-même en peu de temps.

Je me suis rendue compte, que sur le plan de l’amour que je me donne à moi-même, je suis cohérente quand même pas pire pantoute, mais qu’au niveau de ce que je souhaitais réellement obtenir dans ma vie, j’espérais du changement, mais que par mes actions, j’étais carrément dans le champ et me dirigeais toujours au même endroit, marchant toujours dans les mêmes sentiers.  Que j’étais, même consciemment, bien ancrée dans mes patterns, préférant demeurer dans ma zone de confort inconfortable et que malheureusement pour moi, ces patterns ne se dirigeaient pas dans la direction du chemin sur lequel je souhaitais marcher paisiblement.  Je souhaitais le calme et choisissais toujours les situations les plus chaotiques qu’ils puissent exister.  Eh oui, tout partait de moi, de mes choix.  J’assume.

Changer de « track » est parfois difficile même quand on en a pleinement conscience.  On espère, on sait, mais dans les faits, passons-nous vraiment à l’action ou préférons nous demeurer la tête à demi dans le sable, bien niché dans.. nos peurs…

Mais vous savez quoi ?  Souvent, pour être en mesure de choisir le calme, il faut tourbillonner longtemps dans le chaos afin de lâcher prise et de prendre la décision ferme, en paroles et en actions, de changer de direction dans le but de nous diriger réellement dans la direction que nous souhaitons aller. C’est une expérience nécessaire pour mieux se réajuster, pour mieux s’enraciner.  Il n’en tien qu’à nous par la suite de choisir d’incriminer ou de remercier ces événements et ce, peu importe à quel degré nous avons pu nous sentir ébranlé par ceux-ci.  Tout arrive pour tout dans la vie, sachez-le bien !

« Si tu veux obtenir quelque chose que tu n’as jamais eu, fais quelque chose que tu n’as jamais fait ! »

À bon ! Pourtant… On le sait tellement.  Mais passer à l’action n’est pas toujours si évident.  Il faut avoir la foi, se diriger vers l’inconnu, faire confiance, regarder vers l’avant et accepter que les choses vont changer et que même si nous voudrions connaître à l’avance tous les pièges qui peuvent surgir sur notre passage, nous n’avons pas de contrôle là-dessus mis à part de les accueillir quand ils arriveront et de bien choisir nos réactions le plus possible dirigées vers l’amour.

Il faut prendre notre destin en main et avoir le courage de laisser tomber ce que nous ne voulons plus pour obtenir ce que nous voulons réellement.

Cela ne signifie pas de tout foutre en l’air en un instant, mais de rendre grâce à nos rêves en faisant les efforts nécessaires pour y arriver.  Ça peut se faire rapidement, mais aussi très doucement et sur tous les plans de notre vie. Il faut toutefois bien garder en tête que la nécessité absolue de faire un premier pas vers la direction souhaitée est essentielle sinon il ne se passera rien.  Le désir restera dans le vouloir, mais non dans le « être ».

Encore faut-il savoir, vers quoi on souhaite se diriger, car ce que l’on demande, on l’obtient !  (Mis à part le million sinon presque tout le monde serait millionnaire! Hahaha !)

Des exemples concrets ; Si vous souhaitez vous libérer de votre dépendance affective, il serait peut-être temps de  vous éloigner de toutes les tentations possibles de séduction  l’espace d’un moment.  Ce sera difficile, mais ça vous permettra peut-être de prendre conscience de vos patterns en période de manque qui vous entraine souvent dans des relations qui ne sont pas en accord avec vos désirs réels.  Si vous voulez une relation sérieuse, il serait peut-être temps de vous éloigner des gens qui vous disent clairement qu’ils ne souhaitent pas d’engagement.  Si vous souhaitez écrire un livre, il serait peut-être temps de diriger vos énergies vers l’écriture de celui-ci au lieu de continuer de perdre votre temps partout ailleurs.  Si vous souhaitez acheter une maison, il serait peut-être temps de diminuer votre rythme de vie afin de pouvoir mettre l’argent de côté pour pouvoir le faire. Si vous souhaitez vous aimer davantage, il serait peut-être temps de changer votre vision de vous-mêmes et de vous accueillir réellement et avec amour, compassion et bienveillance… Il serait peut-être temps… De reconnaître votre responsabilité sur votre propre vie.

En résumé, si vous souhaitez obtenir quelque chose dans votre vie, vous devez absolument poser une action concrète vers ce que vous voulez voir se réaliser.  Peu importe ce que c’est.

Tout part de soi.

Vous êtes le résultat de vos choix dans l’ici et maintenant.

Vous seul avez le pouvoir de changer et de créer votre vie à 100%.

Si vous ne faites rien, il ne se passera rien.  C’est ce qu’on appelle, prendre sa vie en main, reconnecter avec notre pouvoir de création.  Il ne sert à rien de demeurer dans nos peurs, de ne pas se croire à la hauteur du défi, d’espérer la perfection et la facilité.  Tant que nous n’avons pas essayé, nous ne pouvons pas juger de l’échec à venir.  Le futur n’existe pas.  Alors ayez confiance, avancez et tout se présentera dans un timing parfait.  Commencez juste à faire un premier pas, soyez en fier et le reste suivra. Donnez-vous la permission d’y croire, d’y aller à votre rythme et de peut-être même, changer d’idée en cours de route, rien n’est jamais fatal si on ne lui accorde pas nous-mêmes une importance de fatalité. Tout est expériences et apprentissages.

Si vous savez ce que vous voulez vraiment et que vous gardez le cap, que vous persévérez en ce sens, ce petit pas en avant deviendra grand et vous obtiendrez ce que vous voulez.  Souvenez-vous aussi que vous n’êtes pas seul.  Des forces divines sont aussi tout autour de vous pour vous accompagner dans vos projets et vous tenir la main en cas de doute, gardez la foi et elle vous le rendra.

Kathleen Chouinard xx

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s