À force de cultiver l’artificiel, on peut développer le mépris envers le naturel…

paraîtreJe mangeais une orange hier matin et en la regardant, mon regard s’est arrêté sur la pelure.  Je me souviens d’avoir cueilli des oranges directement des arbres en Floride et en Californie et pas une seule de ces oranges ressemblaient à celle que j’étais en train de manger.  Nous avons des pommiers sur notre terrain privé, si je regarde les pommes, elles ne sont pas parfaites mais elles sont bel et bien naturelles.  Pas de produit rajouté non, rien du tout.  Elles sont de différentes grosseurs, ont des taches diverses, quelques petits trous… C’est certain que pour faire de la compote, ça demande beaucoup plus de temps si on ne veut pas avoir de protéines « insectariales!! », mais c’est tout de même délicieux et gratuit.  J’ai récolté les légumes de mon jardin… Les carottes sont difformes, les concombres aussi et en plus, rien ne se conserve bien longtemps comparativement aux légumes achetés à l’épicerie.  Lorsque l’on cueille un légume frais du jardin, il faut s’assurer de le manger dans les 3 jours suivants, sinon il ramolli.  J’ai même eu des poules quelques temps.  Quel plaisir d’aller chercher mes œufs frais tous les matins et pour ceux ou celles qui n’ont jamais mangé d’œuf frais pondus, essayez!  Vous allez « pogner de quoi » comme on dit!!!  Ça n’a rien à voir avec les œufs qu’on retrouve à l’épicerie.

Suite à ces réflexions, je me suis sentie empreint d’une certaine tristesse et je dirais même d’un certain dégoût face à notre vision des choses aujourd’hui.  On dirait que tout se doit d’être parfait.  De ne jamais vieillir ou flétrir.  Le monde du « paraître » est tellement rendu grand!  Celui du « être » s’efforce tant bien que mal de se faire une place. Il y a des mouvements qui militent à le faire revenir, mais sommes-nous prêts à le laisser entrer dans nos vies?  Les images proposées par les publicités nous envahissent tellement, qu’il est parfois difficile de se recentrer et de cesser de se comparer.  Faites attention de ne pas tout avaler, ce sont trop souvent des pièges bien déguisés.  Les idées véhiculées sont faussement dans le but d’améliorer votre bien-être, mais bien pour faire rouler l’économie!

Avez-vous déjà remarqué à quel point parfois, nous les femmes, envions les hommes de ne pas avoir à se maquiller le matin?  Que pour eux, même s’ils se laissent pousser la barbe durant quelques jours, personne n’en fait de cas?   Les tribus primitives utilisent aussi le maquillage j’en conviens, tous les jours cependant?  J’en doute.  Pour les occasions ou cérémonies spéciales, pour la chasse et le camouflage, ok.  Ici, les départements de cosmétiques s’enrichissent de plus en plus.  On se maquille tous les jours, il existe même du maquillage permanent qu’on peut tatouer sur notre visage.  On refuse de vieillir et pourtant, c’est un phénomène naturel.  Tous les êtres vivants vieillissent.  Nous passons notre temps à essayer de camoufler notre corps tel qu’il est véritablement et pourtant, n’existe-il pas plus beau en ce monde?  Notre corps, c’est le seul que nous avons.  Il a été créé ainsi.  Pour naître, vivre, vieillir, évoluer et mourir.  C’est le plus beau cadeau que l’on ne puisse avoir obtenu, car sans lui, nous n’aurions aucun endroit où notre âme puisse évoluer et grandir.  Sans lui, nous ne pourrions pas voir les gens que nous aimons grandir à nos côtés, sans lui, nous ne serions pas ici, sur cette terre… Alors pourquoi est-ce si difficile de l’aimer et de l’apprécier dans sa nature la plus pure? Si nous étions seul au monde, sans miroir, ni balance, passerions-nous autant de temps à s’en faire avec notre apparence? Avez-vous remarqué que lorsque nous sommes seuls à la maison, nous sommes bien au naturel.  Nous n’avons rien à craindre du regard des autres.

Mon fantasme serait de faire disparaître tous les miroirs de la terre et les balances pour une semaine.  Les gens se sentiraient pas mal mieux j’en suis certaine.  Personne ne pourrait se briser le moral, ne serait-ce qu’une fraction de seconde en se regardant dans le miroir et penser : « On, je suis bien cerné, blême, écouetté ou bien, regardes-moi donc ce ventre de côté!  Il me fait royalement suer. Ou encore, j’ai des poils partout, ark! »  Je vais à la piscine régulièrement et je regardais une jeune fille d’environ 13 ans se regarder dans les grands miroirs.  Comme si elle était seule.  Je la voyais se regarder de côté, rentrer son ventre déjà très plat et j’ai vu sa mine insatisfaite et un peu boudeuse apparaître dans le reflet de la glace.  Je me suis dis dans ma tête : « Dommage, elle est tellement belle, si elle savait! »  La comparaison existera toujours, mais je crois que nous avons tous un gros rôle à jouer pour apprendre à être l’exemple pour nos jeunes.  Attention à ce que vous montrez à vos enfants, si vous mépriser votre corps, c’est l’exemple que vous donner alors ne soyez pas surpris de les voir mépriser le-leur, à leur tour.

Combien de gens se disent aujourd’hui : « Mon Dieu, quand j’étais jeune, j’étais bien faite en maudit et dire que je me trouvais grosse!!! »  Oui, et aujourd’hui, comment te trouves-tu?  Tu as certainement pris du poids, tu as eu des problèmes de santé, des grossesses, le stress et la vie a changé ton visage qui est maintenant recouvert de petites rides et ridules, peut-être des varices ont-elles poussées sur tes jambes, des poils au menton avec ça!?!  Il faut bien en rire, car même si nous combattons les effets du vieillissement, ceux-ci vont nous rattraper tôt ou tard.  C’est ça la vie et ce, pour tout le monde!  Nous allons devoir nous adapter au changement de notre apparence physique jusqu’au jour de notre mort alors à nous de choisir si nous voulons gâcher le reste de notre existence avec cela ou non?  Nous sommes tellement plus qu’un reflet dans la glace et tous les reflets sont beaux.  Nous ne sommes pas obligés d’attendre d’être sur notre lit de mort pour choisir de changer notre regard envers notre MOI, au naturel.  On peut le faire ici et maintenant, ça sauvera du temps!  (Aujourd’hui je vois la vie avec les yeux du cœur… Gerry Boulet)

Qu’y a-t-il de plus beau au monde que le sourire et les bras ouverts d’un papy ou d’une mamy aimante?  Les petits enfants n’ont pas encore cette vision du monde. Celle de la comparaison négative reliée à l’apparence physique.  Ils voient l’essentiel.  S’ils viennent à exprimer que papy a une bédaine plus grosse que celle de papa, ce n’est aucunement pas par méchanceté.  Ils constatent, verbalisent et aussitôt, retournent à leurs activités.  Ils vous aiment et ce, malgré le fait que vous ayez un nez plus volumineux, un bras plus court ou des cheveux de n’importe quelle couleur.  Leur amour est pur et spontané. Ils ne sont pas dans le jugement.  Les enfants voient et ressentent bien au-delà du superficiel.  Ceux-ci, tout au long de leur évolution, continueront de développer leur vision du monde.  N’oubliez jamais qu’ils prennent exemple sur nous, les adultes, par nos agissements et nos réponses.

Je vois tellement de gens malheureux en ce qui concerne leur apparence physique.  Ça prend tellement de place.  Ça me fait de la peine à chaque fois.  Quelle perte de temps quand même!  Le pire est que souvent, ces gens vont vouloir changer leur apparence non pas pour eux-mêmes, mais pour le regard des autres envers eux-mêmes.  J’ai une petite question pour vous?  Dans l’immédiat, êtes-vous capable de faire fondre votre ventre, de remonter vos seins de faire disparaître vos rides sans avoir l’aide d’agent de comblement ou de chirurgie esthétique?  Si la réponse est non, pourquoi perdez-vous votre temps à vous malmener intérieurement en vous trouvant laide au lieu de vous accepter telle que vous êtes.  J’appelle cela de l’auto-sabotage et malheureusement ça ne sert à rien à part vous faire du mal à vous.  C’est un manque d’amour envers vous-même alors qu’attendez-vous pour vous aimer?

La vieillesse est pour moi un magnifique outil d’évolution, mais aussi un défi de taille pour l’acceptation de ce qui est, pour l’adaptation aux changements, pour accepter, voir et découvrir que la beauté est bien au-delà de l’apparence physique.

Tous les artifices, ne valent pas grand chose comparé à la santé, l’amour, la paix, le respect… De soi.. et des autres…  Lorsque nous quitterons ce monde, nous ne partirons pas avec nos artifices, mais bien avec ce que nous aurons investi au sein même de notre âme.  Je vous souhaite de remplir cette valise-là à pleine capacité. La remplir d’une tonne de beaux souvenirs et d’une immense quantité d’amour, car ce sont ces souvenirs là, que vous laisserez aux personnes que vous aurez aimés et qui vous auront aimées.

Je souhaite que toutes les personnes de ce monde franchissent la barrière des yeux et qu’ils ouvrent très grand le champ de vision de leur cœur parce que de ce point de vue, on peut saisir ce qui se passe dans l’invisible qui est infiniment grand et remplit d’amour.  N’attendez-pas que la maladie frappe ou autres malheurs.  Profitez de votre vie ici et maintenant, aimez et chérissez votre corps, ne le méprisez surtout pas car il ne mérite pas de recevoir vos insultes à son endroit.  Ce corps physique est le seul que vous aurez pour vivre votre aventure ici bas sur terre, alors prenez en soin.  N’attendez-plus, agissez maintenant, car vous ne savez pas à quel moment arrivera le délai d’expiration.  C’est un peu comme la roulette russe!  Si vous avez besoin d’une image pour vous saisir, prenez un gallon à mesurer et allongez le ruban sur la table devant vous jusqu’à votre espérance de vie en moyenne.  Disons 80 ans en général.  Maintenant, regardez où vous êtes rendu sur le gallon en regardant le chiffre correspondant à votre âge.  Ensuite, dites-vous que vous dormirez près de la moitié du temps qui vous reste.  N’est-il pas temps pour vous de vous aimer dans votre totalité?  À vous d’y réfléchir et de choisir.

Paix, amour

Kathleen Chouinard

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s