Quand la souffrance s’entremêle avec l’amour…

ob_c4768a_bvsp93pckvh902z2-exglp6okzuIl est parfois et même très souvent difficile de se choisir, surtout, lorsque des sentiments amoureux sont présent envers d’autres personnes…

Pourquoi est-ce si difficile ?

Parce que même si nous nous aimons nous-mêmes, nous ne voulons pas « perdre » la personne aimée.  Pourtant, dans certaines situations, cette personne, même si elle affirme nous aimer en retour, pose des gestes ou utilise des paroles qui nous manquent clairement de respect et donc, d’amour envers nous-mêmes…

Ces faits et gestes, que nous acceptons en essayant de se convaincre que c’est correct, mais que nous savons très bien au fond de nous-mêmes qu’ils sont inacceptables et injustifiables nous remplissent de sentiments de tristesse, de colère, d’impuissance, d’injustice, d’insatisfaction et de malheur nous maintenant alors dans une spirale d’inaction, une énergie de basse vibration, une perte de pouvoir de nous-mêmes qui nous entraine toujours de plus en plus vers la noirceur… En gros, ce n’est pas sain du tout et si on cesse de se mentir à soi-même, on le sait très bien.  

C’est alors que deux choix s’offrent à nous.

Le choix de s’aimer assez, pour se choisir vraiment, par amour pour soi ou celui de continuer de mourir à petits feux en étouffant qui nous sommes réellement.

Et croyez-moi, je sais que ce choix est déchirant…

Voyons voir pourquoi ?

Parce que notre cœur souhaite vraiment que ça puisse changer. L’espoir peut soulever des montagnes !

Parce que notre cœur croit en la capacité de l’autre à changer.  (Nous l’aimons, donc nous croyons réellement en lui, en ses bons côtés, en son désir réel de vouloir changer…)

Parce que nous avons peur de l’échec, peur de partir avant d’avoir atteint notre but, de quitter le bateau, au cas-où on manquerait le meilleur de l’autre dans un avenir qu’on s’est projeté et imaginé si souvent.

Déception de briser votre engagement.

Parce qu’on a peur que sa présence, même si minime était-elle et de mauvaise qualité, va nous manquer. (On se contente de très peu parfois…)

Parce que souvent, sans vouloir se l’admettre, nous avons une peur bleue de nous retrouver seul.

Parce que nous aimons la routine qui s’est créée autour de cette relation.  (Amis, parenté, environnement, situation économique.)  Nous avons peur de ne pas nous en sortir.

Parce que quelque part, nous ne croyons pas mériter mieux…

Parce que nous nous sommes fait dire qu’ailleurs, ce n’était pas mieux.  Qu’aucune relation n’est parfaite, qu’il faut oublier les Contes de Fées…

Pourtant… Entre les Contes de Fées à l’eau de rose et le gros bon sens, il y a toujours bien des limites…  Dans le sens que le beau prince charmant de Cendrillon, si on le voyait se foutre de sa Cendrillon, ou que Cendrillon crierait toujours après son beau prince, on se dirait sûrement qu’il y a une limite à ce que nous sommes prêts à « endurer » par amour…  Si c’est cela, notre définition de l’amour…

Je ne dis pas ici de se choisir au point de tout quitter pour une simple dispute ou d’un simple mécontentement mais si, après avoir appris à discuter calmement, si après avoir verbalisé nos attentes, nos envies avec notre cœur, nous continuons de souffrir constamment, il faut parfois tourner le miroir vers soi pour comprendre pourquoi, nous choisissons de rester là et peut-être, commencer à être honnête envers nous-mêmes…

Nous avons le contrôle que sur nous-mêmes.

Il faut comprendre que tout part de soi.  Que même si cela nous fait souffrir, nous acceptons de « subir » les situations qui nous blessent, parce que nous demeurons là !  Personne ne nous force à demeurer là, mis à part nous-mêmes.  Quand nous n’acceptons plus de nous rejeter nous-mêmes, nous n’acceptons plus que les autres nous rejettent.  Quand nous n’acceptons plus de nous manquer de respect nous-mêmes, nous n’acceptons plus que les autres nous manquent de respect… Comment voulez-vous être heureux si vous vous mentez à vous-mêmes en taisant vos propres besoins, vos propres croyances, en vous étouffant pour faire plaisir aux autres… C’est un non-sens.

Nous sommes responsables de notre propre bonheur.

Ce qui est intéressant et un peu fâchant sur le coup, c’est de constater qu’il était normal de se faire manquer de respect quand on était incapable de se respecter soi-même.  En effet, lorsque l’on choisi de se choisir par amour pour soi, on se rend compte que tout partait de nous-mêmes.  On se rend compte que nous acceptions l’inacceptable.  Que nous acceptions, pour nous-mêmes, ce que nous trouvions  inacceptable pour les autres.

En effet, si nous souhaitons le meilleur pour les autres, pourquoi en serait-il autrement pour nous-mêmes ? Si nous le croyons pour les autres alors pourquoi ne pas l’accueillir vers soi???

Si vous avez accepté et acceptez encore de passer en dernier, de vous laisser miner gratuitement, de vous laisser intimider, manipuler, sans avoir le courage de vous affirmer et de vous respecter…. Si vous avez eu ou avez encore  l’impression de presque  « rampez » parterre pour obtenir cet amour de l’extérieur, ne vous en faites pas… Vous n’êtes pas les seuls!!!  Mais de l’amour extérieur… C’est justement… Extérieur…On peut accepter bien des affaires quand celui-ci est plus grand que l’amour que l’on possède à l’intérieur de nous-mêmes.  

Tout est là, bien en place, de beaux défis pour vous aider à augmenter votre amour à l’intérieur de vous-mêmes, un pas à la fois, par amour pour soi et croyez-moi le jeu en vaux vraiment la chandelle.

Au final, vous n’avez le contrôle que sur vous-mêmes et vous êtes le seul et unique responsable de votre propre personne ainsi que de vos choix. 

Si vous acceptez l’inacceptable, il n’y a personne d’autre à blâmer que vous-mêmes, car vous êtes la seule personne au monde qui a le pouvoir de changer cela.  C’est toujours vous qui avez le dernier mot.

Voilà aussi, un beau grand pas vers l’accueil et le pardon de soi-même.  Pardon de vous être fait « subir » cela si longtemps ou de vous le faire « subir » encore… 

Ce qu’il y a de plus merveilleux dans tout ceci, c’est que le respect, attire le respect et l’amour, attire aussi l’amour. Que plus vous allez vous aimez vous-mêmes, plus vous serez en mesure de mieux aimer les autres et de vous faire aimer également pour qui vous êtes vraiment…  Si c’est ce que vous choisissez ! xxx

Kathleen Chouinard

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s